mardi 26 juin 2012

Contribution à la newsletter d'Israël-infos

La newsletter d'Israël-Infos a publié cette actualité sur son site www.israel-infos.net
Israelinfos.net, est le support d'information de prédilection de très nombreux lecteurs interpelés par l'actualité du Moyen-Orient.
Diffusée auprès de plus de 130 000 abonnés, cette newsletter présente une synthèse ordonnée de l'actualité israélienne et du monde juif.
Lire ici

2 commentaires:

Anonyme a dit…

C’est à la suite de multiples conférences entre les chefs de la Gestapo et les délégués du gouvernement de Vichy, qu’il fut décidé que le port de «l’insigne » – c’est-à-dire l’étoile jaune– deviendrait obligatoire à partir du 7 juin 1942 pour tout Juif ayant atteint l’âge de six ans.

La préfecture de police avait, compte tenu du recensement, préparé des étoiles pour 110 000 personnes environ.
Finalement, ce sont 83 000 Juifs qui se sont présentés dans les commissariats de la capitale pour retirer l’étoile.

Ce chiffre en dessous des prévisions– n’avait pas manqué d’inquiéter la police.
D’une façon générale, les porteurs de l’étoile furent fort étonnés, le premier jour, de se voir salués par le public et de constater bien d’autres gestes de sympathie.

Ma mère se retrouve donc en charge de deux petits enfants en très bas âge le frère et la petite sœur :

Ce n’est pas la très maigre pension que lui octroie l’Etat Français, pour compenser l’absence de son mari retenu prisonnier de guerre en Allemagne, qui lui permet d’engager ce qu’on nomme de nos jours une baby Sitter ou une nounou
Une nounou pour les garder de temps à autres :

D’ailleurs le concept ainsi que ces mots ‘Baby Sitter’ ou ‘Nounou’ lui sont parfaitement inconnus :

Aussi a-t-elle adopté un stratagème quand elle se doit d’aller chercher quelques maigres provisions ou faire des démarches vitales ;

Elle met à profit le sommeil de ses enfants :

Elle sait qu’ainsi elle évitera les pleurs et les cris d’angoisse ou d’anxiété générés par l’absence maternelle ;

Justement C’est ma maman qui revient.

Elle rentre alors que je me réveille d’une de ses petites siestes qui assomment les enfants :
Comme je sors de mon sommeil je suis tout à fait apaisé je ne me suis rendu compte de rien :

Elle sort de la poche de son manteau un petit bout d’étoffe jaune en forme d’étoile :
Elle s’assoit et sans rien dire ?
La voilà qui se met à coudre ce symbole, cette étoile de David sur le revers de son manteau !

Je ne sais pas lire, puisque je n’ai pas même trois ans !
Mais la forme et ce graphisme noir sur le fond jaune me plaisent, mais alors me plaisent beaucoup !

Je suis poussé par une pulsion enfantine ;
Je demande…. Et pourquoi ? Et pourquoi pas…. Pour moi ?
Maman ?.............. Sur mon manteau ?

Ma mère ouvre des yeux horrifiés et dit en yiddish ?

‘Mayn hourim kind !
Ihr bèyt Got as di hot kein moul nicht douss darfen tsi trougen’’

‘Mon pauvre enfant!
Je prie D.ieu pour que tu n’aies jamais ça à porter


http://suggest1.free.fr/HulieHuliet.wma (klic klic)

suggest1@wanadoo.fr
………………………………

N'oublions jamais ! a dit…

Merci de votre témoignage. Heureusement, à trois ans, vous échappiez au port de l'étoile !